Constant Detré. 850€

Constant Detré, Pastel
Constant Detré, jeune fille à la poupée, encre et pastel, sbg, 35 X 22 cms à vue. 
Hongrois d'origine, Szilard Eduard Diettmann naît en 1891 à Budapest dans l'empire austro-hongrois. Il s'y forme ainsi qu'à Munich avant de venir se frotter au terreau parisien. Il admire tout particulièrement, semble-t-il, Toulouse Lautrec dont il empruntera les thèmes favoris du cirque et des maisons de tolérance. Nous sommes à la veille de la première Guerre Mondiale. Dans cette période de tourmente politique le peintre repart pour Budapest puis séjournera de nouveau à Munich avant de revenir à Paris pour l'exposition des Arts Décoratifs de 1925. Il rencontre alors Matisse, Foujita, Dufy, Pascin... 
Dessinateur, graveur, traducteur, marionnettiste, metteur en scène, il prend le nom d'artiste de Constant Detré. Enseigne à l'académie Julian le dessin de mode et l'art du théatre. Sociétaire des Artistes Indépendants en 1930. Après un second mariage en 1933, Detré est naturalisé français en 1936. Démobilisé, il s'installe en 1940 près de Moulins dans l'Allier où il acquière la notoriété avant de mourir prématurément en 1945. 
Nous devons à la fille de l'artiste Madame Marie-Claire Diettmann un très beau site (également en anglais) consacré au peintre : http://www.cdetre.com/index.html
Constant Detré figure au Bénézit depuis la dernière édition. Son oeuvre foisonnant est pourtant assez rare sur le marché. Les propriétaires doivent trop aimer ses toiles ou dessins pour vouloir s'en séparer... Celui-ci est resté en collection privée depuis son acquisition à la fin des années 60.